21/06/2022

Théatre de la Nacelle .jpg
Qu il fait beau cela vous suffit.jpg
13 -FACÉTIES_Christian _ François BEN AÏM__c_ Patrick BERGER _7_.jpg
18 - Stacey Kent@Benoi t Peverelli _1_.jpg
S  ® Stereoptik.JPG

THÉÂTRE DE LA NACELLE
UNE SAISON 2022/2023 À PARTAGER !
  
 

 
Riche de 25 spectacles programmés de septembre 2022 à juin 2023, la saison culturelle du Théâtre de la Nacelle, équipement de la Communauté urbaine implanté à Aubergenville, s’annonce poétique, drôle, atypique, décalée mais résolument contemporaine et ancrée dans son époque. Les réservations sont ouvertes dès le 15 juin.
 
Le rideau se lèvera sur la saison culturelle de La Nacelle le 24 septembre avec un concert d’Eyo’nlé.
Cette   nouvelle année sera ponctuée de trois temps forts s’inscrivant dans la thématique retenue cette saison : les « Femmes Savantes ». Une volonté de mettre à l’honneur, au travers de différents spectacles, des figures de femmes remarquables, des musiciennes, des écrivaines, des scientifiques… qui ont eu une résonnance sur leur époque, changé les choses et la société tout entière. Elle se traduira par un hommage à l’inventeuse du premier code informatique 150 ans avant tout le monde, des chansons composées exclusivement par des femmes ou des écrits de femmes engagées.
 
La saison du Théâtre de la Nacelle, ce sont aussi des rendez-vous culturels éclectiques, aux quatre coins du territoire de la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise. Chacun trouvera près de chez lui des possibilités de s’évader, de vivre et partager des émotions, de se confronter à l’imaginaire, à la poésie et à tous les possibles vers lesquels nous emmène le spectacle vivant. De la culture « en vrai », en réel !
 
 
* UN LIEU PLURIDISCIPLINAIRE
 
MUSIQUE  
Comme un air de grand mix
C’est le concert Une valse à Cotonou du groupe Eyo’nlé qui ouvrira la saison le 24 septembre à 20h30.
Ce spectacle propose de faire redécouvrir la chanson française des années 30 à nos jours, cuisinée à la sauce béninoise. Le concert d’Eyo’nlé est une fête africaine autour des refrains parmi les plus populaires que compte la chanson française !
En novembre, La Nacelle sera à nouveau partenaire du festival Blues sur Seine avec, à l'affiche, le son à la fois rustique et urbain de Luke Winslow-King. Son travail est un savant mélange qui combine le blues du delta du Mississippi, la musique folk, le jazz traditionnel et le rock & roll roots.
Rendez-vous le 20 janvier avec Bertrand Belin, pour qui tout est affaire de verbe et de voix et qui s’est imposé au fil du temps comme l’un des auteurs majeurs de la chanson d’aujourd’hui. Il poursuit, avec son septième album Tambour Vision, une œuvre stupéfiante et percutente, au style singulier et d’une élégance rare.


La saison musicale de La Nacelle s’achèvera avec Stacey Kent qui est assurément la plus délicate des voix actuelles du jazz. Cette interprète d’exception aborde avec beaucoup de justesse et de finesse tous les répertoires, des standards à la bossa nova, du Great American Songbook à la chanson française.
Les plus jeunes auront aussi le droit à leur moment musical avec le spectacle Lumières !. Ce ciné-concert onirique et fantaisiste fera découvrir (dès 3 ans) quatre films d’animation avec une bande-son live, pop et surprenante, alternant claviers en tout genre et instruments moins connus (glockenspiel, harmonium, hangdrum), dans l’écrin de l’auditorium du Conservatoire à rayonnement départemental à Mantes-la-Jolie (Hors les murs du Théâtre de la Nacelle).
 
 
 
 
THÉÂTRE
L’éclectisme d’une programmation en résonnance avec l’époque
Le spectacle Heroes 2 (Cies Coup de Poker, Feu follet et Mycrosystème), créé par un trio explosif de metteurs en scène, décrit le monde d’aujourd’hui et se préoccupe d’écologie. Un spectacle-enquête engagé qui s’interroge sur la déglingue du monde. La première de cette création sera à découvrir à La Nacelle !
Entre requiem joyeux et jeu de rôle malicieux, Toutes les choses géniales (Cie Théâtre du Prisme) est une proposition théâtrale inclassable à découvrir hors les murs. Bien plus qu’un récit linéaire, la pièce prend parfois l’apparence et le rythme d’un stand-up qui évolue avec la complicité des spectateurs.
Avec Ulysse de Taourirt, Abdelwaheb Sefsaf mêle étroitement théâtre et musique dans un récit-concert aux sonorités orientales et urbaines racontant une jeunesse issue de l’immigration, une tranche de vie de la deuxième génération. Un spectacle à la fois intime et politique, drôle et poétique, d’une tendresse bouleversante. Spectacle choral interprété par huit comédien.ne.s, Qu’il fait beau cela vous suffit (Cie Les Entichés) propose une plongée dans le monde scolaire en REP+ en suivant le quotidien des enseignants et des élèves et notamment la rencontre houleuse entre une nouvelle CPE et un élève tourmenté.
 
DANSE
Le doux vertige des danses
Programmé par le Centre de la danse Pierre Doussaint, Sous-sol (Cie Allongé) proposera un ballet de danse au sol, un ballet de breaking pour six Bboys qui explore un langage nouveau à partir de l’héritage du breaking. Le CDLD présentera également la Cie Madoki avec sa dernière création D.I.S.C.O (Don’t initiate social contact with others). Ce spectacle tentera de nous questionner sur les nouvelles manières d’appréhender le dancefloor et la vie en général après deux confinements et une sortie encore incertaine de la pandémie.
Le Conservatoire à rayonnement départemental proposera également un spectacle au Théâtre de la Nacelle. Avec The Spirit of Swing, la Cie PGK expérimente un traitement actuel de l’histoire du swing et vient interroger son ADN.
Enfin, deux autres propositions de danse : l’une contemporaine et l’autre pour le jeune public à partir de 4 ans. Avec Facéties, la compagnie des frères Ben Aïm questionne chorégraphiquement le rapport à la dérision,
à l’humour et invite au sein de leur communauté de l’absurde ! Un spectacle burlesque pour toute la famille.
Pour finir, avec Corpuscule (Cie Sac de Nœuds), trois interprètes viennent faire vivre un univers tout blanc fait de papier, l’habitent et le font danser. Un spectacle qui invite le jeune public à prendre un envol vers des destinations ludiques et poétiques.
 
HUMOUR
Des punchlines qui vous rendront le sourire !
Dans ce troisième stand-up Focus sur des sujets d’actualité ou intimes, Vérino distille comme à son habitude des punchlines féroces, ponctuées de pensées profondes et justes, avec un sourire charmeur.
 
 
* SAISON FEMMES SAVANTES  
Portraits de Femmes qui ont inventé leur destin
Avec Ada, la compagnie Les Filles de Simone rendent un hommage fantaisiste et culotté à Ada Lovelace, inventeuse géniale du premier code informatique, 150 ans avant tout le monde.
La chanteuse Sandra Nkaké sera sur la scène du Théâtre de la Nacelle avec un concert au format trio [ELLES]. Ce moment de musique sensible et épuré est constitué de chansons composées exclusivement par des femmes. Un petit bijou qui restera un moment unique et rare pour tous ceux qui auront la chance de la découvrir sur scène.
Annie Ernaux, Christiane Taubira, Constance Debré, Fatima Daas, Sophia de Séguin… La compagnie Coup de Poker et Guillaume Barbot s’emparent d’écrits de femmes engagées dans Je ne suis pas une sirène, pour une mise en voix et en musique inédite dans les établissements scolaires et structures du territoire.
 
 
* UNE SPÉCIFICITÉ : LE JEUNE PUBLIC
Comme d’habitude, la programmation s’adresse aussi aux plus jeunes. Ainsi, avec Stellaire (Cie Stereoptik), les deux plasticiens-bruiteurs-musiciens-dessinateurs-vidéastes transformeront la scène en un espace d’inventivité espiègle… où se mêlent théâtre, musique et astrophysique.
Bastien sans main, forme théâtrale teintée de cirque, nous emmènera dans un voyage conté, où l’intelligence d’une maîtresse permettra l’ouverture au monde de Bastien, au-delà des différences. Une œuvre tendre et marquante à destination des tout-petits.
Reposant sur un univers graphique qui puise son inspiration dans les Années Folles et l’Art Déco, La Méthode du Dr Spongiak est un spectacle de théâtre d’ombres, qui flirte parfois avec un cinéma d’animation fabriqué en temps réel et qui aborde avec une certaine loufoquerie le thème du mystérieux « âge de raison ».
Dans une ambiance intimiste, marionnettes et musique sont au diapason.
 
 
* SORTIR EN FAMILLE
Le spectacle J’ai trop d’amis (Cie du Kaïros) livrera une pièce irrésistible, drôle et juste sur ce qui se joue à la sortie de l’enfance. À découvrir en famille le mardi 6 décembre à 19h30.
Un clown-DJ accompagne six acrobates et deux danseurs et réinventent le bal dans En attendant le grand soir (Cie Le Doux Supplice). Un vent de folie entraine dans le doux vertige de la danse, enivrante et décalée, à laquelle le cirque vient se mêler intimement. Un moment de partage joyeux.
À la croisée des arts numériques, de la musique et du théâtre d’objets, le spectacle Fantôme (collectif La Méandre) se base sur le principe narratif du ciné-concert à partir d’un film d’animation en utilisant des dispositifs mécaniques singuliers. Destiné aux grands espaces extérieurs ou intérieurs, il plongera 1 000 spectateurs pendant 60 minutes dans un univers onirique et immersif.
 
* UN LIEU DE MÉDIATION ET DE RENCONTRES
En résonnance avec les spectacles présentés, des actions de médiation, assurées par les compagnies ou par des intervenants artistiques, seront proposées tout au long de l’année. Ateliers de création musicale, théâtraux, de danse, découverte de l’art oratoire, ateliers parents/enfants… accompagnent la programmation et prolongent la rencontre entre artistes et publics.
 
* UN LIEU DE CRÉATION
Ça répète, ça travaille, ça construit, ça essaie, ça fait et refait... Dans les interstices de la programmation, les artistes investissent la scène du Théâtre de la Nacelle et s'y installent plusieurs jours pour travailler leurs créations.
Sur la saison 2022/2023, pas moins de 8 résidences artistiques seront accueillies :
-       Compagnie Allongé (danse / en partenariat avec le CDLD P. Doussaint)
-       Compagnie Madoki (danse / en partenariat avec le CDLD P. Doussaint)
-       Compagnie Un Confetti sur la Branche (théâtre d’objet)
-       Compagnie Claudio Stellato (théâtre d’objet / en partenariat avec la biennale MARs à l’ouest)
-       Compagnie Les Entichés (théâtre)
-       Compagnie Moakosso (danse / dans le cadre du parcours de création / résidence mutualisée)
-       Compagnie PGK (danse / en partenariat avec le CRD)
-       Compagnies Coup de Poker, Feu follet et Microsystème (théâtre)
 

* BILLETTERIE / RÉSERVATION
 
Les réservations s’effectuent :
-       sur place ;
-       par téléphone au 01 30 95 37 76 ;
-       par mail à sur accueil.lanacelle@gpseo.fr ;
-       en ligne sur www.gpseo.fr
 
 
Théâtre de la Nacelle
Rue de Montgardé – 78410 Aubergenville
01 30 95 37 76
accueil.lanacelle@gpseo.fr
Infos : www.theatredelanacelle.fr - www.facebook.com/theatredelanacelle
 


 
Contact presse


Hélène François
Chef de projets communication
Direction de la communication
Tél : 01 82 86 00 89 - 06 81 76 75 39
@ : helene.francois@gpseo.fr
www.gpseo.fr