16/07/2020

elect 1.jpg

Aubergenville, le 10 juillet 2020
 
 

Conseil d’installation de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise
Raphaël Cognet largement élu président
Forum Armand Peugeot - Poissy

 
 
Une nouvelle ère s’ouvre à la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise avec l’élection de Raphaël Cognet. Le maire de Mantes-la-Jolie a suscité un vote d’adhésion de la part des élus communautaires à l’occasion du conseil d’installation le 10 juillet. Le nouvel exécutif sera élu au grand complet le 17 juillet.
 
Raphaël Cognet été largement élu à la tête de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise lors du premier conseil de la mandature 2020/2026. Le successeur de Philippe Tautou, dont le travail a été salué unanimement, a recueilli 127 voix sur 139 votants, soit plus de 91% des suffrages !
Prêt à relever de nouveaux défis
Les premiers mots de celui qui était jusque-là vice-président de GPS&O délégué au développement économique et à l’emploi, résonnent comme une feuille de route ambitieuse pour la plus grande communauté urbaine de France.  « Ma priorité est le développement économique, insiste-t-il. Nous devons créer les conditions d’implantations d’entreprises nouvelles sur notre territoire. Cela nécessite un investissement important pour rendre notre territoire attractif et accueillant pour des entreprises. La crise actuelle nous oblige à agir vite et fortement. »
Éole fait aussi partie des dossiers majeurs. « L’arrivée du RER E est un atout pour le développement économique et l’attractivité du territoire, estime Raphaël Cognet. Il doit bien sûr aussi permettre d’améliorer les conditions de transports de nos habitants. » L’axe Seine, le tourisme et la transition énergétique figurent également parmi les chantiers essentiels.
Au service des communes
Le nouveau président de GPS&O précise aussi sa vision des relations entre GPS&O et les communes. « La communauté urbaine est un outil au service des communes. Elle ne doit faire que ce qu’elle peut faire mieux que les communes. » En ligne de mire, la compétence voirie qui doit « se réorganiser au plus près des communes et des maires ».
Pour relever ces défis, le nouveau président âgé de 41 ans entend insuffler une nouvelle dynamique mais aussi accentuer l’esprit d’équipe en associant étroitement les autres élus. « Je ne serai pas un « super Maire » qui décide tout seul. Mon rôle est d’écouter tout le monde et de défendre l’intérêt communautaire, qui n’est pas contradictoire avec l’intérêt des communes. »
Un exécutif à bâtir démocratiquement
Son premier acte fort est révélateur de sa manière d’envisager la gouvernance de la communauté urbaine. Lors de cette première séance, seuls deux vice-présidents – Cécile Zammit-Popescu, maire de Meulan-en-Yvelines et Karl Olive, maire de Poissy – ont été élus, conformément aux obligations légales. L’exécutif sera complété lors du prochain conseil communautaire programmé ce vendredi 17 juillet.
La raison ? Laisser aux groupes d’élus le temps de se constituer et de pouvoir désigner leurs candidats. Cette méthode voulue par le nouveau président s’inscrit dans une démarche plus démocratique. Elle vise aussi une meilleure représentativité de la diversité du conseil communautaire. « Cet exécutif doit représenter les communes de toutes les tailles, tout le territoire et être le plus paritaire possible. Je m’y engage », conclut le nouveau président.
 
Chiffres clés de la composition du conseil
141 conseillers communautaires* représentant 73 communes
Taux de renouvellement : 48,5%
Age moyen : 56 ans
35,5% de femmes
* Retrouvez la composition complète du conseil sur gpseo.fr
 
CV express de Raphaël Cognet
Agé de 41 ans, marié et père de 4 enfants, Raphaël Cognet est originaire de l’Isère. Titulaire d’une maîtrise de philosophie, il a ensuite été diplômé de Sciences-Po Paris.
En 2005, il devient assistant parlementaire de Pierre Bédier, alors député des Yvelines. De 2007 à 2009, il occupe les fonctions de chef de cabinet du maire de Mantes-la-Jolie et est élu d’opposition à Limay, de 2008 à 2014.
En 2009, il rejoint le Medef (Mouvement des Entreprises de France).
En 2014, il est élu à Mantes-la-Jolie sur la liste de Michel Vialay en tant qu’adjoint en charge du commerce, de l’artisanat et du développement économique.
Conseiller communautaire du groupe majoritaire de Grand Paris Seine & Oise dès 2016, il occupe le poste de président délégué de la Mission Locale de Mantes et celui de PDG d’Inneos, une pépinière/hôtel d’entreprises qui accueille 80 sociétés.
Le 18 décembre 2017, il est élu maire de Mantes-la-Jolie puis vice-président de la communauté urbaine délégué au développement économique et à l’emploi. Enfin, en mars 2020, il conduit la liste victorieuse aux élections municipales à Mantes-la-Jolie avec plus de 72% des voix dès le 1er tour.

​​​​​​​
 
Contact presse : Xavier Tondi – xavier.tondi@gpseo.fr - 06 60 44 98 75

À propos de la communauté urbaine
Grand Paris Seine & Oise, la plus importante communauté urbaine de France, s’étend sur 500 km² et compte plus de 410 000 habitants répartis dans 73 communes. Ce territoire est l'un des maillons stratégiques aux portes du Grand Paris, au cœur des grands projets de la vallée de la Seine. Aéronautique, automobile, agriculture, facture instrumentale… font de ce territoire un laboratoire d’innovations. La communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise gère plusieurs compétences structurantes : mobilité et déplacements, développement économique, aménagement, habitat, voirie, culture, sport, environnement, déchets, eau et assainissement.

Elect 2.jpg