l heure du conte.jpg

Bonjour,
 
Je propose à votre imagination cette histoire racontée aux enfants en 2100… !
 
Songe d'un matin de printemps
​​​​​​​
Il y a bien longtemps, les enfants demandaient des cadeaux au Père Noël, un personnage magique qui se déplaçait librement dans un traineau tiré par des rennes volants. Beaucoup y croyaient mais n’ont jamais réussi à le voir. 
Toute la famille déposait ses chaussons ou ses chaussures le soir devant un sapin décoré, et attendaient fébrilement le matin pour découvrir les cadeaux déposés par le Père Noël entré et ressorti par la cheminée. Mais ces cadeaux n’étaient pas toujours ce qui avait été demandé…et quelquefois pas du tout. Ainsi, certains étaient heureux alors que d’autres se trouvaient déçus et tristes.
Puis, à la fin de l’an 2019, un méchant personnage est arrivé sur terre, le mauvais coronavirus, qui a rendu malades des millions de gens et en a tué des milliers partout dans le monde, obligeant les habitants de tous les pays à obéir aux ordres de rester enfermés chez eux. Ils se sentaient bien seuls et avaient très peur d’être malades et de mourir sans leur famille auprès d’eux. C’était une époque où chacun pensait à soi, à ses intérêts et voulait tout avoir, mais se trouva fort dépourvu quand l’épidémie fut venue, sans avoir le droit d’aller frapper chez sa voisine.
C’est alors que, dans un joli petit village du Vexin Français appelé Montalet le Bois, dès le début de cette période très difficile qui dura plusieurs mois, un personnage étrange s’est manifesté pour venir en aide à tous les habitants qui l’ont surnommé le « Père Confinement ». Quelques-uns disaient qu’ils avaient réussi à l’apercevoir. Certains auraient pu croire qu’il voulait mener le village à la « baguette », mais en fait pas du tout car il voulait apporter à manger à tous ceux qui en avaient besoin, tout simplement parce qu’il aimait les gens et aimait leur rendre service. Il préparait toutes les commandes avec les deux bonnes fées Amélie et Mélanie qui faisaient tout pour rendre les gens heureux.
Les habitants accrochaient le soir un sac à leur porte et le lendemain matin ils y trouvaient tout ce qu’ils avaient demandé. Le Père Confinement était passé et avait déposé dans les sacs ce que chacun attendait. Il était si rapide que lorsqu’on entendait son véhicule magique, il était déjà reparti.
Puis un beau jour, tous les habitants ont retrouvé le droit de sortir de chez eux et l’ont rencontré avec son grand sourire bienveillant, entouré des deux bonnes fées. 
C’est alors que tout le monde a pensé que le Père Confinement était bien réel et bien plus fiable que le Père Noël. Il y eut une grande fête au village et toutes et tous ont décidé ce jour-là que Noël serait toutes les semaines et que chacune et chacun serait au service des autres pour leur apporter leur sourire et tout ce dont ils ont besoin. 
La nouvelle s’est répandue partout et plein de gens venaient de loin pour savoir comment cela était possible.
Et depuis, tous les habitants sont heureux, oubliant toutes les choses inutiles que les uns enviaient aux autres, on cessa de vouloir tout avoir et on profita du plaisir de se rencontrer, de partager des bons moments et de prendre soin les uns des autres, et le monde changea pour devenir un paradis…
Je vous souhaite une belle journée...
 
Philippe PERNETTE